La quête du Graal dans l’évaluation des hauts potentiels : de la détection du potentiel à la construction de son acceptabilité, Co-directeurs de la thèse : Pierre-Eric Tixier et Emmanuelle Marchal, 2016.

Présentés comme un enjeu essentiel pour les années à venir, les processus d’identification et de sélection des leaders au sein des entreprises revêtent dans les faits une certaine opacité.
La revue de littérature réalisée nous amène au constat suivant: peu d’études ont été consacrées à la compréhension des processus de sélection sous l’angle des interactions entre le leader et le système.
Pour ces deux raisons, le recours au paradigme de l’analyse stratégique peut se révéler très pertinent dans les nouvelles perspectives de recherche qu’il ouvre. Le point de départ de notre réflexion sera la question suivante: comment les interactions entre le système organisationnel et les individus repérés comme des leaders possibles, façonnent-elles ou non leur émergence?

Le premier axe de recherche a pour objectif d’identifier puis d’analyser, au travers de ces interactions, les critères implicites et explicites de sélection des leaders au sein des organisations.

a) Nous examinerons les outils mis en place par les entreprises, notamment dans les programmes d’évaluation à destination des «haut-potentiels».

b) Nous étudierons également les interactions dans une logique plus informelle. Comment celles-ci structurent-elles le processus de sélection? Dans quelle mesure concourent-elles au choix des leaders?

c) A partir de l’étude de l’ensemble des critères de sélection, nous pourrons interroger l’évolution de ces processus à l’œuvre au sein des organisations mais aussi l'importance des facteurs exogènes à l'entreprise dans le choix des leaders.

Un deuxième axe de recherche tentera de mettre en lumière les différents effets systémiques possibles, en lien avec ces processus de sélection.

Nous envisagerons ces effets entre trois dimensions qui nous apparaissent interdépendantes: les processus de sélection, la légitimité sociale des personnes sélectionnées et la capacité à piloter les stratégies de changement.

a) En cherchant à comprendre les effets systémiques des processus de sélection, nous poserons les questions suivantes: en quoi ces processus de sélection influent-t-ils sur la légitimité sociale des personnes sélectionnées ? Cela a-t-il ou non un impact sur l’acceptabilité et l’efficacité des stratégies de changement mises en œuvre par ces acteurs en situation de leadership?

b) En s’intéressant aux effets systémiques de la capacité du leader à piloter ces stratégies de changements.

Dans quelle mesure celle-ci, en grande partie conditionnée par sa légitimité sociale, est-elle prise en compte dans les processus de sélection?

Egalement, dans quelle mesure la façon dont le leader pilote les stratégies de changements, pour une part liée aux compétences sélectionnées, contribue-t-elle à renforcer (ou à remettre en question) sa légitimité sociale? "

Fermer la fenêtre