Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Firmes

L’attention des chercheurs du CSO pour les activités économiques s’est renforcée au cours des dernières années sous l’effet entre autres des enjeux sociaux qui résultent de la globalisation des échanges marchands. Les formes de gouvernance des activités économiques sont aujourd’hui distribuées géographiquement, mais également entre une pluralité d’acteurs.

Cela incite à s’interroger sur les firmes et leurs transformations comme point d’entrée privilégié pour rendre compte des dynamiques affectant les activités économiques et le capitalisme contemporain.

Ce programme, en lien également avec les programme Conduites économiques et Santé, développent ses analyses sociologiques sur les :

Transformations des firmes

Ce pôle de recherche vise à reconstituer les transformations des firmes depuis les années 1840, en analysant les liens qu’elles entretiennent par le biais de leurs administrateurs et les orientations stratégiques qu’elles adoptent, tout en s’attachant à reconstituer les profils et les trajectoires de leurs dirigeants.
Cette perspective est tout particulièrement attentive aux transformations récentes des firmes depuis les années 1980. La financiarisation des firmes – consécutive notamment à la transformation de leur actionnariat – peut évidemment être placée au cœur de ces transformations, sans que soient toutefois négligées d’autres mutations indépendantes et éventuellement contradictoires. Il en va ainsi du développement de la responsabilité sociale des entreprises, ou encore des mutations de la gestion des ressources humaines, saisies en particulier par le prisme singulier des épreuves où se jouent, sur les marchés du travail, la qualification des salariés et leur appariement aux postes qui leur sont offerts. Enfin, d’autres travaux empiriques sont particulièrement centrés sur les transformations des stratégies de mise en marché et, plus généralement, des pratiques d’organisation de la rencontre entre acheteurs et vendeurs, que ce soit entre entreprises ou entre entreprises et consommateurs finaux.
Ces différents travaux se poursuivent avec le séminaire Entreprise, centré autour de lectures et de discussions sur la notion d'environnement institutionnel de l'entreprise. Son ambition est d'allier les acquis des sociologies néo-institutionnalistes anglophones à ceux de différents courants sociologiques français qui ont également réfléchi à la notion d'institution, pour éclairer les transformations contemporaines des firmes.

Environnements institutionnels des entreprises

Ce pôle rassemble les recherches portant sur la naissance de l'arbitrage commercial international des années 1880 aux années 1960.
Des chercheurs étudient également l’institutionnalisation du marché des alicaments, qui vise à montrer l'intervention proactive des entreprises privées dans la définition et la gestion de leur environnement réglementaire, médiatique et politique et donc de ce fait leur participation au dessin des politiques publiques de santé.

Recherches