Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Politiques de santé et rationalisation des pratiques médicales

L’analyse sociologique des problèmes de santé publique s’est développée au CSO au cours de la seconde moitié des années 80, sous l’impulsion de Michel Crozier.

D’abord centrées sur une approche organisationnelle des hôpitaux, les recherches sur la santé se sont diversifiées à partir des années 90, s’ouvrant sur les politiques publiques, l’organisation des soins en milieu extra-hospitalier, la recherche clinique et pharmaceutique, la prévention (cancer et sida) et les médicaments. Un véritable pôle santé s’est ainsi constitué.

Depuis 2006, le retour d’Henri Bergeron au CSO, après cinq années passées en détachement à l'OEDT de Lisbonne, ainsi que les arrivées successives de Patrick Castel et de Daniel Benamouzig ont permis de donner un nouvel essor à ce pôle.
Ce dernier s’enrichit également des travaux sur les risques sanitaires menés par Olivier Borraz au sein du programme "Gouvernance des risques" qu’a rejoint Jean-Noël Jouzel en 2008.

Ces chercheurs collaborent tous régulièrement avec des institutions majeures du secteur de la santé comme l’IRESP, l’HAS, et l’EHESP pour des missions d’études, de conseil et d’enseignement.

S’inscrivant dans la poursuite des travaux antérieurs sur l’organisation des pratiques professionnelles d’une part, et sur l’action publique dans le secteur de la santé d’autre part, le programme de recherche "Santé" du CSO est depuis 2007 organisé autour de deux axes : les politiques de santé et la rationalisation du système de santé.

Le troisième axe "Prise en charge des problèmes de santé" a pris fin en 2008.

Lire aussi : le dossier "Le CSO et la santé", (septembre 2007).



Recherches
  • Les politiques de santé
  • La rationalisation dans le système de santé
  • Prise en charge des problèmes de santé (axe clos depuis 2008)