Sciences Po CSO/CNRS CNRS
Les petits déjeuners / CSO Breakfast Series
Accompagner les proches aidants: quels outils d’action publique?
3 Décembre 2015


Thème du petit déjeuner du 3 décembre 2015
Débat autour de l'ouvrage : Aider les proches aidants. Comprendre les besoins et organiser les services sur les territoires, co-écrit par Sébastien Gand, Léonie Hénaut (CSO) , et Jean-Claude Sardas.
L’ouvrage est édité aux Presses des Mines.



Accompagner les proches aidants : quels outils d’action publique ?

Constatant que les proches aidants sont indispensables au maintien à domicile des personnes âgées mais risquent souvent l’épuisement, les pouvoirs publics, les associations et certains acteurs privés cherchent à développer des actions d’information, de formation, de répit ou encore de soutien psychologique, dédiées aux aidants. Cette entreprise est difficile, notamment parce que les besoins des aidants sont multiples, évolutifs, et souvent non exprimés.
En s’appuyant sur des enquêtes de terrain conduites dans plusieurs départements, l'ouvrage met en évidence les problématiques spécifiques à traiter pour développer de manière structurée et cumulative une politique publique de soutien et d’accompagnement des aidants. Les auteurs proposent une grille d’analyse des besoins des aidants, et une démarche de configuration des services sur les territoires prenant en compte l’hétérogénéité de ces derniers en termes de besoins, de ressources et de compétences.

Les intervenants au débat étaient :

- Martine Bungener, directrice adjointe du Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société (CERMES3),

- Philippe Calmette, Directeur Général de l'Agence Régionale de Santé (ARS) du Limousin,

- Florence Leduc, présidente de l’Association Française des Aidants ,

- Jean-Christophe Martineau, journaliste au magazine NOTRE TEMPS .

et les co-auteurs Sébastien Gand, Léonie Hénaut et Jean-Claude Sardas.

Lire le compte rendu rédigé par Tonya Tartour



De gauche à droite : Florence Leduc, Jean-Christophe Martineau, Martine Bungener et Philippe Calmette