Sciences Po CSO/CNRS CNRS
Les petits déjeuners / CSO Breakfast Series
La restauration des œuvres d’art : un atelier de l'histoire ?
15 Octobre 2012


Débat autour de l’ouvrage :

« L’histoire à l’atelier. Restaurer les œuvres d’art (XVIIIe-XXIe siècles) » (août 2012), sous la direction de Léonie Hénaut (CSO) et Noémie Etienne (Fonds national suisse de la recherche scientifique), aux éditions des Presses Universitaires de Lyon.
Le petit-déjeuner a eu lieu le 15 octobre 2012.


Pourquoi conserver un objet ? Que fait-on lorsqu’on « restaure » une mosaïque, un tableau, un vase antique ou une bobine de film ?

Les polémiques qui éclatent régulièrement à propos des restaurations de biens culturels nous rappellent à quel point ces pratiques sont complexes et sujettes à caution, qu'elles visent à les rapporter à un stade considéré comme « original », à en améliorer l'état esthétique, à en prolonger l'existence ou encore à les vandaliser.
Autour de l'ouvrage « L'Histoire à l'atelier », sous la direction de Noémie Etienne et Léonie Hénaut, des professionnels du patrimoine et des chercheurs en sciences humaines et sociales seront réunis pour discuter de ce que les pratiques de restauration doivent à leur époque et comprendre comment, dans le même temps, elles construisent notre rapport au passé.


Avec la participation de :

Thierry Bonnot, anthropologue et chercheur au CNRS, Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux(EHESS),
Stéphanie Elarbi, chargée de la restauration au Musée du quai Branly,
Christophe Gauthier, conservateur, directeur des collections audiovisuelles à la Bibliothèque nationale de France,
Pascal Labreuche, conservateur-restaurateur de peintures et historien des techniques, chercheur associé au Centre François Viète, Université de Nantes.

Modératrice :

Bérénice Waty, anthropologue de la culture, Université Paris 13 (UFR LSHS) et Laboratoire d'anthropologie et d'histoire de l'institution de la culture (EHESS).

et

Noémie Etienne, historienne de l'art, Fonds national suisse de la recherche scientifique,
Léonie Hénaut, sociologue et chercheuse au CNRS, Centre de sociologie des organisations (Sciences Po).

Et en présence de Delphine Hautois, Presses universitaires de Lyon.