Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Un nouveau chercheur, Didier Demazière, rejoint l’équipe du CSO (à dater du 1er janvier 2010)

AU JOUR LE JOUR // FROM DAY TO DAY
Édité le 15 Janvier 2010

Le CSO est heureux d’accueillir Didier Demazière, sociologue, directeur de recherche CNRS, qui était précédemment rattaché au laboratoire Printemps/Professions Institutions Temporalités (CNRS- université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), qu’il a dirigé pendant huit ans (2000- 2008).






Depuis le début des années 1990, ses recherches ont été centrées sur le chômage et les statuts sociaux et ont été développées dans différentes directions : parcours biographiques de chômeurs, expériences vécues de la privation d’emploi, actions et mouvements organisés de chômeurs, insertion professionnelle des jeunes pas ou peu diplômés, politiques publiques et leur évaluation, travail des conseillers de l’ANPE et des professionnels de l’accompagnement vers l’emploi. Actuellement, cette thématique est investie à travers la rédaction en cours d’un ouvrage consacré à la comparaison internationale des expériences vécues du chômage et des catégorisations institutionnelles de la privation de travail (Brésil, France, Japon).

A partir des années 2000, ses recherches ont porté sur les groupes professionnels et les régulations du travail et plus précisément sur les processus de définition, d’ajustement et de déplacement des territoires professionnels, interrogés à partir d’activités en émergence (médiateurs sociaux) ou anciennement établies (facteurs de La Poste). Actuellement, ses recherches croisent l’étude de la définition normative de l’activité professionnelle et l’analyse de sa configuration en situation. Trois terrains sont privilégiés, dans lesquels l’incertitude sur le travail est forte : les groupes de développement de logiciels libres, les élus politiques locaux membres des exécutifs régionaux, les agents sportifs dans le football.

Parallèlement, il consacre des recherches au langage et à la dimension langagière des faits sociaux, en suivant plusieurs pistes d’analyse : usages de l’entretien biographique en sociologie, méthodes d’analyse structurale de ces entretiens, statut des catégories sociales dans l’analyse sociologique, prise en compte des nominations et des jeux de langage, analyses des matériaux langagiers.



Didier Demazière est l’auteur de nombre de publications, dont Sociologie des chômeurs (La Découverte, collection Repères, 2006) et Le chômage. Comment peut-on être chômeur ? (Belin, collection Perspectives Sociologiques, 2003). Il a également codirigé (avec C. Gadéa) l’ouvrage Sociologie des groupes professionnels. Acquis récents, nouveaux défis (La Découverte, collection Recherches, 2009), (avec V. Boussard et P. Milburn) l’ouvrage L’injonction au professionnalisme (Presses Universitaires de Rennes, collection le Sens Social, 2010), et dirigé l’ouvrage Analyses textuelles en sociologie. Logiciels, méthodes, usages (Presses Universitaires de Rennes, collection Didact Méthodes, 2006).

Didier Demazière a été chargé de cours à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (1999-2009) ; depuis 2009, il est chargé de cours à l’université Paris-Dauphine (depuis 2009).

Didier Demazière coordonne le comité de rédaction de la revue Sociologie du Travail, co-dirige la revue Langage et société, et anime le réseau "Occupations and Professions" de la Society for the Advancement of Socio-Economics (SASE).











INFOS CHERCHEUR(S)



Didier DEMAZIERE