Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Le CSO accueille une nouvelle post-doctorante pour un an, Mélanie Burlet, qui travaillera sur la transformation des entreprises.

AU JOUR LE JOUR // FROM DAY TO DAY
Édité le 10 Novembre 2009

Mélanie Burlet, docteur en sociologie, chargée de mission à l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT) au Département "Changements technologiques et organisationnels", est détachée pour un an (à dater du 1er novembre 2009) au CSO dans le cadre d’un post-doctorat (Convention CNRS-ANACT). Elle sera associée à l’axe de recherche "Transformation des entreprises", aux côtés de Denis Segrestin et Pierre François, et sera chargée plus particulièrement de trois missions : (1) la co-animation du séminaire "Entreprise" du CSO (mis en place au printemps 2009, avec le soutien de Sciences Po) ; (2) la co-animation d’un partenariat engagé avec CapGemini Consulting pour développer des savoirs partagés sur la transformation des entreprises ; (3) la prise en charge d’une enquête empirique, a priori dans le cadre du partenariat avec CapGemini Consulting.

Mélanie Burlet a soutenu en 2008, à l’université de Lille I, sa thèse de sociologie, intitulée Des cadres à l’organisation, de l’organisation aux cadres. Le cas des ingénieurs et cadres techniques du secteur de la conception de Renault, qui a été réalisée en convention CIFRE chez Renault, sous la cotutelle de Claude Giraud (CLERSE-Lille I) et de Jean-Claude Rabier (MODYS -Lyon II). Ses thèmes de recherche portent sur la transformation des entreprises, les formes de rationalisation du travail et les relations organisation-professions.

Mélanie Burlet a également enseigné dans différents établissements d’enseignement supérieur, dont l’ENTPE-Lyon en 2009 (formation continue en sociologie des organisations), l’ISARA-Lyon (Ecole d'ingénieurs en alimentation, agriculture, environnement et développement rural) en 2008-2009 (cours sur la sociologie des organisations et de l’innovation) et le CNAM-Lyon en 2008 (Module Analyse du travail), ainsi qu’à l’université de Lille I en 2006 (comme chargée de travaux dirigés en épistémologie et sociologie générale).




















INFOS CHERCHEUR(S)



Mélanie BURLET