Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Julien Besançon, Olivier Borraz, Catherine Grandclément-Chaffy "La sécurité alimentaire en crises. Les crises Coca-Cola et Listeria de 1999-2000". Collection dirigée par Claude Gilbert, L'Harmattan 2004

AU JOUR LE JOUR // FROM DAY TO DAY
Édité le 11 Juin 2004

La sécurité alimentaire en crises : Les crises Coca-Cola et Listeria de 1999-2000
A la suite de la crise de la vache folle puis de la controverse autour des OGM, la France s’est dotée d’un système d’expertise et de gestion des risques dans le domaine des aliments. Ce système
s’est rapidement trouvé mis à l’épreuve. Deux crises ont, par leur caractère inaugural, joué un rôle important dans la consolidation du nouveau dispositif.
Juin 1999 : dans une école belge, des élèves sont hospitalisés après avoir bu du Coca-Cola. La crise prend rapidement de l’ampleur en Belgique puis en France, deux pays déjà déstabilisés dans le domaine de la sécurité alimentaire. Elle apparaît comme une étape importante dans l'apprentissage de la gestion des situations d'incertitude et de crise dans ce domaine – ainsi que dans la mise en œuvre du principe de précaution.
Janvier-mars 2000 : une quarantaine de personnes contractent une listériose après avoir consommé des produits de charcuterie ; 13 en décèdent. A l’occasion de cette crise, un enjeu majeur pour le dispositif de gestion des risques sanitaires des aliments émerge : à qui « appartient » la sécurité alimentaire ? La crise va contribuer à y répondre et ce faisant à préciser le rôle des différents intervenants dans le dispositif.
L’ouvrage est une contribution à l’analyse de l’organisation du champ de la sécurité alimentaire en France. Il entend également nourrir les réflexions sur l’évaluation et la gestion des risques
sanitaires. Il se propose enfin de revenir sur l’étude des risques et des crises en privilégiant l’examen de leurs dynamiques politiques sous-jacentes.
Julien Besançon est doctorant au Centre de Sociologie des Organisations (CNRS-FNSP).
Sa thèse porte sur l'organisation, le fonctionnement et le rôle du dispositif d'expertise mis en place à l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments.
Olivier Borraz est chercheur au Centre de Sociologie des Organisations (CNRS-FNSP)
et enseignant à Sciences Po Paris.
Ses recherches portent sur la sociologie des risques sanitaires et environnementaux.
Catherine Grandclément-Chaffy est doctorante au Centre de Sociologie de l’Innovation
(ENSMP-CNRS) où elle prépare une thèse sur le rôle
de la grande distribution dans la production des marchés.
306 Pages
ISBN 2-7475-6429-0
26 Euros
Julien Besançon,
Olivier Borraz,
Catherine Grandclément-Chaffy
Collection Risques Collectifs
et Situations de Crise