Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Olivier Borraz sur France Culture : Bure, Flamanville… Peut-on évaluer le risque nucléaire ?

LE CSO DANS LES MEDIAS
Édité le 11 Février 2018

Après la parution d'un article du Monde reprenant des extraits d'une thèse d'un historien des sciences sur le "discours de la sûreté" élaboré par l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA): l'évaluation du risque est-elle scientifique ou politique?

Comment fait-on la démonstration de la sûreté d’un projet nucléaire ? Comment anticiper des risques sur des milliers d’années ? Comment se négocie le compromis sur un risque dit « acceptable » ?
Ces questions ne relèvent pas seulement des sciences dures, il s’agit aussi de sciences sociales et d’éthique, comme le savent par exemple les élus de certaines communes près de Bure, en Moselle. Question de sciences sociales, en plus d’être une question éthique, comme le rappelait récemment le maire d’une commune située non loin de Bure, Claude Kaiser.

Intervenants

• Leny Patinaux
Historien des sciences, a soutenu sa thèse en décembre 2017 à l'EHESS.

Olivier Borraz
Directeur de recherche au CNRS et directeur du Centre de sociologie des organisations (CSO) de Sciences Po Paris.

• François Jeffroy
Chef du Laboratoire des sciences humaines et sociales (LSHS) à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN)






INFOS CHERCHEUR(S)



Olivier BORRAZ