Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Projet : Mesure de la valeur des services co-dirigé par Pierre François et mené par Hadrien Coutant (mai à septembre 2017)

PROJETS DE RECHERCHE / RESEARCH PROJECTS
Édité le 13 Juin 2017

Le groupe Thalès, subventionne le projet de recherche intitulé "Mesure de la valeur des services" sur une période de 4 mois, de mai à septembre 2017, mené conjointement par le CSO à Sciences Po et le CriDis à l’Université de Louvain.

L’équipe comprend Pierre François (CSO), Isabelle Ferreras, Professeure à l’Université de Louvain, Auriane Lamine, chercheure associée à l’Université de Louvain, ainsi qu’un chercheur post-doctorant engagé à temps plein au laboratoire : Hadrien Coutant.


Résumé :

La période de quatre mois correspond à la phase exploratoire d’un programme de recherche portant sur la mesure de la valeur des services. Ce programme de recherche vise à réfléchir à des moyens de mesurer la valeur des services dans le facility management afin de rompre avec une conception industrialiste simple de la mesure des services. Cette recherche part du constat fait par Thalès que les formes de relations existantes entre donneurs d’ordres et prestataires dans les métiers des services à l’immobilier ne permettent pas de mesurer de manière juste et efficace le travail de service et brident les potentialités d’innovation auxquelles les travailleurs des services peuvent contribuer.
Notre hypothèse est que les conditions dominantes de mise au travail (en particulier : principe de subordination du prestataire, de définitions des activités en termes de prestations valorisées par des coûts et découpages juridiques au profit d’une « chaîne de valeur » de sous-traitance en cascade) brident les conditions d’une juste valorisation du travail, donc de rémunération, mais également méconnaît le potentiel d’innovation des travailleurs des services.
Il entend ouvrir de nouvelles perspectives de recherche tout en accompagnant Thalès dans le renouvellement de ses pratiques de relation à ses prestataires.

Cette phase exploratoire de quatre mois menée par l’équipe de recherche permettra de faire une revue de littérature en sciences sociales sur ces enjeux et de proposer un projet de recherche précis pour un prolongement de la collaboration.