Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Focus sur les nouveaux docteurs en sociologie du CSO

Depuis 2010, douze thèses de sociologie, relevant du cursus doctoral du CSO, ont été soutenues à Sciences Po.





Que sont devenus ces docteurs du CSO ?

Quatre d’entre eux sont maîtres de conférences (trois en France, dont l'une vient d'être recrutée, et une dans une université tunisienne), deux sont en poste à l’étranger (Egypte, Vietnam), l’un est directeur adjoint à l’ANSES et un autre directeur d'une entreprise, l’une a monté sa propre société de conseil et formation, et trois d’entre eux sont, pour le moment, post-doctorants.

(juin 2012)



Thèses soutenues en 2012




Guilhem Anzalone



Titre de la thèse :

Les économies politiques de l’agriculture biologique. Production et commercialisation de la viande bovine biologique en France
Sous la direction de :

Sophie Dubuisson-Quellier


Que fait-il actuellement ?

Guilhem Anzalone est post-doctorant pour un an (jusque fin 2012) au laboratoire Dynamiques rurales (Université de Toulouse II-Le Mirail). Il travaille sur le projet AGRIFIRME "Caractérisation des formes d’organisations sociales et économiques associées à l’agriculture de 'firme'", coordonné par François Purseigle (INP-ENSA de Toulouse).

En savoir plus sur Guilhem Anzalone





Robert Sheldon



Titre de la thèse :

The Economics of Entrepreneurship: An Information Cost Approach to International Venture Creation
Sous la direction de :

Michael Storper



Que fait-il actuellement ?

Robert Sheldon est Directeur général de la SARL Latour-Marliac. Il s'oriente vers l'enseignement et la recherche autour de l'entreprise et de l'entrepreneuriat.

En savoir plus sur Robert Sheldon




Thèses soutenues en 2011


Antoine Doré



Titre de la thèse :

Des loups dans la Cité. Éléments d’écologie pragmatiste
Thèse en co-tutelle Sciences Po (CSO) et Université de Liège (équipe SEED)
Sous la codirection de :

Bruno Latour (Sciences Po) et Marc Mormont (Université de Liège)


Qu’est-il devenu ?

Antoine Doré est post-doctorant à l’Irstea (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture, ancien CEMAGREF) - Unité de recherche DTM (Développement des territoires montagnards) – Département de sociologie.

En savoir plus sur Antoine Doré.




Franck Foures



Titre de la thèse :

De l’urgentisation des routines à la routinisation des urgences : vieilles maladies, nouvelles crises, simples alertes
Sous la direction de :

Olivier Borraz
(Thèse menée en partenariat avec l’INRA/ Institut national de la recherche agronomique, unité RITME, Risques, Travail, Marché, Etat)


Qu’est-il devenu ?

Franck Foures occupe maintenant la fonction de Directeur adjoint chargé des thématiques santé-alimentation à la Direction de l'évaluation des risques de l'ANSES.

En savoir plus sur Franck Foures





Guillaume Lurton



Titre de la thèse :

Le Chœur Partagé : Le Chant choral en France,
intégration socio-économique d'un monde de l'art moyen
Sous la direction de :

Pierre François.



Qu’est-il devenu ?

Guillaume Lurton est coordinateur du Département de Gestion et de Commerce international à l'Institut français de l'Université Aïn Shams, au Caire.

En savoir plus sur Guillaume Lurton




Dima Younes



Titre de la thèse :

Créer la coopération ? Les dynamiques de partenariat sur le pôle de compétitivité du plateau de Saclay
Sous la direction de :

Denis Segrestin




Qu’est-elle devenue ?

Dima Younes est post-doctorante à l'IDHE (Institutions et dynamiques historiques de l'économie) de Cachan (CNRS - ENS Cachan). Elle est associée au projet ANR TravCher sur "La production de connaissance : portrait du chercheur en travailleur salarié". Ce projet s’inscrit dans le Programme ANR "Sciences, technologies et savoir en société. Enjeux actuels, questions historiques" (novembre 2011 – octobre 2012)

En savoir plus sur Dima Younes




Thèses soutenues en 2010




Pauline Barraud de Lagerie



Titre de la thèse :

Les patrons de la vertu. Entrepreneurs de morale et instruments de mesure dans la construction de la responsabilité sociale des entreprises
Sous la direction de :

Sophie Dubuisson-Quellier


Qu’est-elle devenue ?

Pauline Barraud de Lagerie vient d'être recrutée comme maître de conférences en sociologie à l'université Paris Dauphine (à dater de septembre 2012) et sera également rattachée à l'IRISSO . Elle a, par ailleurs, obtenu le prix de thèse de la Chancellerie de Paris en 2011.

Elle est actuellement post-doctorante au laboratoire SENSE (Sociology and Economics of Networks and Services) d’Orange Labs.

Précédemment, en 2010-2011, elle a été post-doctorante à l’IDHE (Université Paris Ouest–Nanterre La Défense-CNRS) sur un projet concernant "La responsabilisation des entreprises agroalimentaires dans la lutte contre l'obésité". Elle a également travaillé, en 2011, sur un contrat financé par l’ADEME pour une recherche bibliographique sur "Les réalisations concrètes des entreprises en matière d'environnement".

En savoir plus sur Pauline Barraud de Lagerie




Julien Barrier


Titre de la thèse :

La science en projets. Régimes de financement et reconfigurations du travail des chercheurs académiques. Le cas des sciences et technologies de l'information et de la communication en France (1982-2006)
Sous la direction de :

Christine Musselin


Qu’est-il devenu ?

Julien Barrier est maître de conférences en sociologie, depuis septembre 2011, à l’Ecole normale supérieure (ENS) de Lyon (chaire d'excellence CNRS). Il est rattaché à l'Institut français de l’éducation (ENS Lyon) et au laboratoire de recherche Triangle. Précédemment, il a été post-doctorant au CSO (2010-2011) sur le projet "La gouvernance des universités françaises après la LRU", dirigé par Christine Musselin.

En savoir plus sur Julien Barrier






Julien Besançon


Titre de la thèse :

L'institutionnalisation de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments comme organisation-frontière. Bureaucratisation de l'expertise et régulation des risques
alimentaires
Sous la direction de :

Olivier Borraz


Qu’est-il devenu ?

Julien Besançon est professeur agrégé de sciences économiques et sociales au Lycée français international Marguerite Duras de Hô Chi Minh Ville (Saïgon)-Vietnam jusqu'en juin 2012.
A partir de septembre 2012, il sera professeur agrégé de sciences économiques et sociales au lycée franco-bolivien Alcide D'Orbigny, La Paz, Bolivie.

En savoir plus sur Julien Besançon




Ivanne Merle



Titre de la thèse :

La fiabilité à l'épreuve du feu. La prévention des risques d'accidents majeurs dans une usine Seveso II
Sous la direction de :

Olivier Borraz



Qu’est-elle devenue ?

Ivanne Merle a monté sa propre société de conseil et de formation. Pour le conseil, elle travaille toujours avec l'INERIS sur la prévention des risques industriels dans la chimie. Côté formation, elle donne régulièrement des cours à l'Institut de gestion sociale (IGS), école spécialisée en RH, et ponctuellement à l'Ecole des Ponts ParisTech et à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée.

En savoir plus sur Ivanne Merle





Sana Miladi



Titre de la thèse :

L'intégration des TIC dans l'enseignement supérieur : le cas des campus numériques français
Sous la direction de :

Christine Musselin



Qu’est-elle devenue ?

Sana Miladi est enseignante-chercheure à l’Université libre de Tunis (ULT) ; elle est responsable du département des Sciences économiques et de Gestion.

En savoir plus sur Sana Miladi





Giovanni Prete




Titre de la thèse :

Les intermédiaires du risque, recherche, alerte, surveillance : mobilisations scientifiques face aux introductions de pathogènes de quarantaine en agriculture
Sous la direction de :

Olivier Borraz


Qu’est-il devenu ?

Giovanni Prete est maître de conférences en sociologie, depuis septembre 2011 (spécialité : sociologie du risque et prévention des risques professionnels), à l'IUT de Saint-Denis, Département HSE (Hygiène Sécurité Environnement)- Université Paris 13. En tant qu’enseignant-chercheur, il est rattaché à l'IRIS (Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux) - EHESS, CNRS, INSERM, Université Paris 13.

Précédemment, en 2010-2011, il a été post-doctorant à l’Institut Francilien Recherche Innovation Société (IFRIS)-INRA dans le cadre du projet "La santé au travail à l’épreuve des risques émergents : Les risques professionnels liés aux substances phytosanitaires" (projet ANSES sous la direction scientifique de Jean-Noël Jouzel, Marc Barbier et François Dedieu).

En savoir plus sur Giovanni Prete