Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Gouvernance des risques

Les risques sanitaires, alimentaires, environnementaux, industriels sont aujourd'hui très médiatisés et constituent des enjeux importants dans l’espace public.

Le CSO dresse ici un état des lieux des recherches sur la gouvernance des risques, conduites au sein du laboratoire.




Un programme de recherche en pleine expansion, sur un enjeu essentiel de notre société


Ce dossier est consacré au programme de recherche "Gouvernance des risques", qui a été développé au CSO depuis 1998 et qui est dirigé par Olivier Borraz. Au fil des ans, celui-ci a élaboré de nouvelles thématiques de recherche et élargi son audience. Il constitue en ce domaine un pôle de recherche exceptionnel en France, tant par les connaissances accumulées, la diversité de ses terrains d’étude que par la qualité et la richesse de sa réflexion théorique et le nombre de ses publications.


Après la crise du sang contaminé, de la vache folle, l’accident de Tchernobyl, l’explosion de l’usine chimique AZF de Toulouse, la tempête de 1999 et tout récemment, la tempête Xynthia, les controverses sur les OGM, le problème de l’amiante, les pandémies (grippe aviaire, puis aujourd’hui la grippe A), les risques sanitaires, alimentaires, environnementaux, industriels constituent des enjeux très importants dans l’espace public et sont largement médiatisés. La notion de risque occupe maintenant une place centrale dans les politiques publiques et les controverses autour des nouvelles technologies.

Les recherches sur la Gouvernance des risques, initiées au CSO depuis une douzaine d’années avec les travaux d’Olivier Borraz et de Danielle Salomon, se sont d’abord centrées sur la question de l’épandage des boues d’épuration urbaines sur les terres agricoles, puis sur la sécurité alimentaire ; elles ont abordé ensuite de nouvelles thématiques telles que la santé environnementale et, plus récemment, la santé au travail (avec l’arrivée de Jean-Noël Jouzel ).

Dans le cadre de contrats développés en partenariat avec les acteurs concernés (entreprises, administrations, agences de sécurité sanitaire, organismes de recherche…) ou de travaux de thèses, ce programme a pu développer de nouvelles recherches dans des domaines aussi divers que les risques alimentaires, les risques industriels (risques d’accidents majeurs dans les établissements industriels visés par la directive Seveso II ou dans les centrales nucléaires), les nouvelles technologies (téléphonie mobile, nanotechnologies), les pesticides, les catastrophes naturelles…

Ces recherches, toujours en phase avec l’actualité, ont fait l’objet de nombreux entretiens et articles dans les médias.

Ce programme a été enrichi, sur le plan théorique, par la réflexion originale qu’Olivier Borraz a développée et présentée dans son ouvrage Les politiques du risque (Presses de Sciences Po, 2008), qui porte sur la construction socio-politique du risque, les territoires dans lesquels il s’inscrit, la place de l’Etat dans la prise en charge des risques, le rôle des entreprises, des collectivités locales et des associations, ainsi que sur "les controverses et les mobilisations qui contribuent à l’émergence de nouveaux risques, les processus d’expertise et les dispositifs mis en place pour gérer les crises et prévenir les risques".


________________________________________________________

Une équipe dynamique, qui s’est largement développée


Parallèlement, l’équipe de recherche du CSO s’est considérablement élargie avec l’intégration de nombreux doctorants à ce programme et le rattachement, en 2008, d’un nouveau chercheur CNRS, Jean-Noël Jouzel, à ce pôle de recherche. Elle regroupe actuellement neuf membres (deux chercheurs, une chercheure associée et six doctorants).

Les chercheurs de ce programme Gouvernance des risques sont en lien étroit avec le pôle Santé du CSO. Certains chercheurs et doctorants de l’équipe travaillent également en collaboration avec des laboratoires ou des chercheurs de l’INRA.

===) L’équipe du programme Gouvernance des risques


Ce programme devrait trouver son prolongement dans un projet de chaire sur la Gouvernance des risques (SPoRES), à Sciences Po.


________________________________________________________

Une articulation constante avec l’enseignement, la formation et l’expertise


Comme toujours au CSO, ces recherches sont articulées avec l’enseignement (encadrement de thèses sur les risques, enseignement et formation en ce domaine dans différentes universités ou autres institutions, expertises auprès d’agences sanitaires ou autres commissions).

===) Valorisation, diffusion et enseignement

===) Voir aussi (avril 2010) : le CSO recrute un doctorant financé par le CNRS pour une durée de 3 ans


________________________________________________________

Au cœur d’un réseau


Ce programme de recherche s’appuie sur le réseau Risques et Société, présidé par Olivier Borraz, qui regroupe les chercheurs de différentes disciplines et des praticiens qui s’intéressent aux risques en France.


________________________________________________________


Une large diffusion


Il connaît une large diffusion tant par les nombreuses manifestations scientifiques qu’il organise (souvent dans un cadre international) que par le nombre et la diversité de ses publications, dont certaines en langue anglaise.

===) Bibliographie générale du programme Gouvernance des risques


Dossier publié en avril 2010


A Voir



Entretien avec Julien Besançon

Entretien avec Olivier Borraz

Entretien avec Lydie Cabane

Entretien avec François Dedieu

Entretien avec Franck Fourès

Entretien avec Jean-Noël Jouzel

Entretien avec Ivanne Merle

Entretien avec Giovanni Prete


En savoir Plus



L'équipe

Valorisation et diffusion

Liens utiles

Bibliographie

Médias

Panorama des recherches