Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Jérôme PELISSE

Professeur des Universités à Sciences Po

Programmes de recherche
Firmes : Marchés du travail et groupes professionnels : Risques : Santé

Jérôme PELISSE




Média : Jérôme Pélisse dans Le Monde.fr sur " L’article 2 de la loi travail, une révolution ? (vidéo)

Média : Jérôme Pélisse dans Marianne au sujet de la Loi Travail : "Il y a bien inversion de la hiérarchie des normes"




Jérôme Pélisse développe un ensemble de recherches croisant sociologie du travail et sociologie du droit, sociologie des relations professionnelles et sociologie des organisations. Sur divers terrains – les politiques de l’emploi, l’évolution des relations professionnelles en entreprise, les questions de santé-sécurité (liées notamment aux risques « nano »), les usages du droit du travail, l’expertise judiciaire -, il s’intéresse aux processus d’endogénéisation du droit au sein des organisations, ainsi qu’aux rapports quotidiens au droit que développent les acteurs dans les situations de travail.

Les intermédiaires du droit, en particulier ceux qui ne sont pas des professionnels reconnus, constituent un ensemble d’acteurs qu’il entend étudier sur ces divers terrains pour analyser les processus actuels de juridicisation des relations de travail et des activités économiques.

Jérôme Pélisse est l'auteur de nombreux articles et ouvrages : Sociologie d’un syndicalisme catégoriel : la CFE-CGC ou fin d’une exception ? (avec E. Bethoux, G. Desage, A. Mias), Armand Colin, 2013 ; Des chiffres, des maux et des lettres. Une sociologie des experts judiciaires en économie, psychiatrie et langues (avec C. Protais, K. Larchet, E. Charrier), Armand Colin, 2012 ; Droit et régulations des activités économiques. Perspectives sociologiques et institutionnalistes (avec C. Bessy et T. Delpeuch), LGDJ, 2011 et La lutte continue ? Les conflits du travail dans la France contemporaine (avec S. Béroud, J.-M. Denis, G. Desage et B. Giraud), Editions du Croquant, 2008.





2015-
Professeur des Universités à Sciences Po

2010-2015
Maître de conférences en sociologie, UFR Sciences sociales, département de sociologie, à l’Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines, titulaire d’une chaire d’excellence CNRS.

Chercheur au Laboratoire PRINTEMPS (Professions, Institutions, Temporalités, UMR CNRS).

2005-2010
Maître de conférences en sociologie, IUT (Département Techniques de commercialisation) et UFR de Sciences économiques, de gestion et de sciences sociales, à l’Université de Reims Champagne-Ardennes.






Co-fondateur et co-directeur de GESTES (Groupe d’études sur le travail et la souffrance au travail) entre novembre 2011 et juillet 2015; membre du bureau depuis.

Expert qualifié au Comité d’orientation de l’ARACT Ile de France

Directeur du laboratoire Printemps, participant puis porteur du projet ISIS (Interaction Sciences Innovation Société, Idex Saclay) (2011-2013)

Membre du bureau du Réseau thématique 13 (sociologie du droit et de la justice, 2004-2006) puis du réseau thématique 18 (Sociologie des relations professionnelles, 2008-2012) de l’Association française de sociologie.

Direction de projets de recherche, avec l’ANR, le Ministère du Travail et de l’Emploi, La Mission de recherche Droit et Justice, l’ANPE, etc.





2014
Habilitation à diriger des recherches (HDR) en sociologie soutenue à Sciences Po (garant : Didier Demazière) : Mémoire original : "Le travail du droit. Trois essais sur la légalité ordinaire"

2004
Doctorat de sociologie (Université Marne la Vallée, Centre d’Etudes de l’Emploi) : A la recherche du temps gagné. Sens et usages sociaux des règles autour des 35 heures.

2000
DEA de Sociologie de l’Université Paris 5 / Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines.

1998
Agrégation de sciences économiques et sociales.

1995-1997
Admission à l’Ecole Normale Supérieure de Cachan, licence de sociologie urbaine et d’économie internationale, puis maîtrise de sociologie politique.



Les Relations Professionnelles entre négociations et conflits : un bilan des enquêtes, Octobre 2015.

"Participer, observer, revenir : les congrès dans la « drôle de crise » de la CFE-CGC", Socio-logos, Septembre 2015.

Gérer, négocier, résister : une approche dynamique des politiques patronales et des conflits au travail (des années 2000 à aujourd’hui), 2014.

Les pratiques référendaires dans les entreprises, 2014.

«L’inspection du travail. Une expérience du droit », note de lecture de L. Justet, ouvrage éponyme, PUR, Rennes, 2013 (222p), Sociologie du travail, 2014.

"Plus de juges ou plus de droit ? Quelques éléments sur les conditions sociales du recours au droit et à la justice dans le travail", Presses Universitaires de Rennes, 2014.

"Syndicats catégoriels et régulations professionnelles", Terrains et Travaux, 2014, Numéro Spécial.

"Les dispositifs publics en action, vers une sécurisation des parcours professionnels et personnels ?", CEE-Editions Liaisons, 2014.

"Introduction", Editions Liaisons-CEE, 2014.

"Dispositifs de gestion et santé au travail : introduction", Octares Editions, 2014.

Sociologie d’un syndicalisme catégoriel : la CFE-CGC ou la fin d’une exception ?, Armand Colin, 2013.

"Conventions at Work: On Forensic Accountant’s Intermediation", Economic Sociology- European Electronic Newsletter, 2013.

"Contestation, co-production, controverses :quelle place pour les usagers dans les magistratures sociales ?", Peter Lang, 2013.

"Qualifier et interpréter, aligner et hésiter : du jugement à l’expertise", Peter Lang, 2013.

"Une EXpérience de participation à l’élaboration d’un LabEX : quelques éléments d’analyse réflexive", Mouvements, Septembre 2012.

"La « drôle de crise » de la CFE-CGC : hésitations stratégiques et distorsions organisationnelles d’un syndicalisme catégoriel", Travail et Emploi, Juillet 2012.

« Civiliser l’entreprise », La vie des idées, Juin, 2012.

"Temps", Presses Universitaires de France, Janvier, 2012.

Des chiffres, des maux et des lettres. Une sociologie des experts judiciaires en économie, psychiatrie et langues, Armand Colin, 2012.

"Droit du travail- judiciarisation et/ou juridicisation", Vuibert, 2012.

Voir toutes les publications