Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Pierre VELTZ

né en 1945

Programmes de recherche


Pierre VELTZ




Ingénieur de formation, P. Veltz est devenu chercheur en sciences sociales après un début de carrière dans le domaine de l’urbanisme.

Ses recherches s’organisent autour de deux grands ensembles. Le premier concerne les mutations dans l’organisation des entreprises, et notamment des grandes entreprises industrielles, auprès desquelles il a mené de nombreuses recherches-action, en essayant de comprendre les transformations conjointes et articulées des systèmes techniques, des dispositifs gestionnaires et des formes socio-organisationnelles. L’hypothèse centrale de ses travaux est l’émergence de nouveaux référentiels de l’efficacité, dont le cœur est l’industrie mondialisée, mais dont les effets s’étendent aussi dans les services, et percolent dans la société tout entière.

P. Veltz s’intéresse aussi aux transformations du travail et plus généralement aux relations entre le nouvel ordre industriel, les modes de vie, et les nouvelles formes de l’individualisme.

Le deuxième grand thème de recherches concerne les transformations de la géographie économique, et l’articulation entre les processus de mondialisation et le développement territorial sous ses diverses formes. Il a développé en particulier une approche originale du lien entre les transformations économiques et la concentration croissante des activités dans les grandes métropoles, en proposant l’idée d’une économie d’archipel qui se superpose aux mosaïques nationales.







Pierre Veltz enseigne à l’Ecole des Ponts (dans le Master management industriel et le Master d’action publique) ainsi qu’à Sciences Po (Master urbanisme).





Autres responsabilités
Pierre Veltz dirige l’Institut des hautes études de développement et d’aménagement des territoires en Europe (IHEDATE), structure partenariale entre l’Etat, diverses collectivités territoriales et le MEDEF, dont le programme pédagogique est piloté conjointement par l’ENPC et Sciences Po.

President du CA de l’Ecole d’architecture de Marne la Vallée.

Membre de l’Académie des technologies.

Il a été membre du comité national du CNRS et du Conseil supérieur de la recherche et de la technologie





Ecole polytechnique, Paris (1966).
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, Paris (1969).
Doctorat de sociologie, Ecole des Hautes études en sciences sociales (1980).
Habilitation à diriger des recherches, Université de Versailles Saint-Quentin (1996).

Carrière professionnelle
Directeur de l’ENPC,Président de ParisTech (1999-2003).
Directeur du Latts (1984-1998).
Directeur des laboratoires de l’ENPC (1981-1991).
Chargé d’études à la SCET (1974-1978) et au centre de recherches en urbanisme (1974-1981).
Ingénieur à la direction départementale de l’équipement du Nord (1970-74).

Pierre Veltz a créé et dirigé pendant une dizaine d'années le Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS) commun à l'ENPC, à l'Université de Marnes-La-Vallée et au CNRS.

Expertise
Expert pour le SCOT de Nantes St-Nazaire.
Expert pour le SCOT de la région Lyonnaise.
Consultant pour de nombreuses actions de changement organisationnel et technique dans l'industrie (Renault, Danone, Arcelor).
Analyse rétropsective du schéma directeur du Nord Pas-de-Calais.
Participations diverses aux études liées à la révision du schéma directeur de la région Ile de France.
Missions diverses au Maroc sur des sujets d'aménagement du territoire.
Membre du Conseil scientifique du programme de recherche Développement durable de la région Ile de France.
Responsable du groupe de prospective sur la spatialisation des activités économiques à la DATAR (1992-1997).













"Nouveaux territoires, nouvelles mobilités", Editions du Seuil, 2008.

"Travail, organisation et individualisation", Sciences Humaines, Mars, 2007.

Faut-il sauver les grandes écoles ? De la culture de la sélection à la culture de l’innovation, Sciences Po Les Presses, collection « Nouveaux débats, 2007.

"La planète urbaine", La Recherche, Juin 2006.

"Les métamorphoses du territoire : nouvelles mobilités, nouvelles inégalités", Editions du Seuil, Mai, 2006.

"Entreprises et territoires : entre fragmentation et intégration", Editions de l'Aube, 2006.

"La ville planétaire, horizon de la mondialisation", Editions Parenthèses, 2006.

"L'économie de toutes les mobilités", Belin, 2005.

"L'efficacité par la coopération ouverte", PUF, 2005.

Mondialisation, villes et territoires : une économie d'archipel, PUF, 2005.

"Grandes écoles scientifiques : un modèle à réinventer", Societal, 2004.

Des lieux et des liens. Politiques du territoire à l'heure de la mondialisation, Editions de l'Aube, 2002.

Le nouveau monde industriel, Gallimard, 2000.

L'autonomie dans les organisations. Quoi de neuf ?, L'Harmattan, 1999.

La ville éclatée, Editions de l'Aube, 1997.

Economie globale et réinvention du local, Datar/Editions de l'Aube, 1995.

Des territoires pour apprendre et innover, Editions de l'Aube, 1994.

Les nouveaux espaces de l'entreprise, Datar/Editions de l'Aube, 1993.

Entreprises et territoires en réseaux, Presses de l'ENPC, 1991.

L'après-taylorisme - Nouvelles formes de rationalisation dans l'entreprise en France et en Allemagne, Economica, 1988.

Voir toutes les publications